Pied de biche

L’histoire se passe dans une ville de taille moyenne.

Il est question d’un lieu, les Tanneries, occupé illégalement par des jeunes en 98, puis légalisé par la mairie, puis déménagé en 2015.

Entre les années 90 et aujourd’hui, dans cette ville, tout un tas de maisons sont squattées, ouvertes au pied de biche et habitées sans droits ni titres. Certaines d’entre elles abritent des gens sans papiers.

Il est aussi question du Quartier Libre des Lentillères : d’anciennes terres maraichères, squattées, remises en cultures et maintenant habitées par une centaine de personnes.
« Une certaine envie de victoire, que ce ne soient pas que des utopies. Ok, on a des idées révolutionnaires, mais comment elles ne restent pas juste dans un entre soi, comment on les partage avec des gens, et comment on n’est pas mis en défaite. »

Matthieu Quillet – 1h18 – 2018

Licence libre